Ennui vs Spectacle : Le regarder ou le faire

San Andreas - Film Violente catastrophe naturelle
San Andreas - Film Violente catastrophe naturelle
San Andreas – Film Violente catastrophe naturelle

Cela nous arrive tous, à un moment donné ou à un autre de nous ennuyer. Nous ne savons pas trop à quoi occuper notre temps. Nous ne savons pas à quoi le passer. Cela arrive. Dans ce cas là, nous nous disons : « Qu’est ce que je pourrais bien aller voir ? ». Dans le sens un film, un spectacle ou autre chose de ce genre. Mais est-ce une bonne stratégie ?

Spectacles, drogues et accoutumance

Tout d’abord, quand nous avons du temps à dépenser, souvent nous avons un peu d’argent. Nous nous disons que nous pourrions aller voir un film. Et nous cherchons un bon film. Film d’action ou autre ? En fait, nous cherchons surtout de l’agitation. C’est le propre des films d’actions. Des cascades, de la violence, de effets spectaculaires. Ou alors un film bien sentimental, qui va nous remuer le cœur. Un grand amour déçu ou détruit par exemple. Ou des bébés ours qui perdent leur maman. Nous cherchons des émotions pour occuper notre morne vie. Nous cherchons à acheter par l’intermédiaire d’un spectacle ces émotions. La seule chose qu’il y a, c’est que ces spectacles, c’est comme une drogue. Au début, çà nous fait quelque chose. Mais au fil du temps, il nous faut des effets plus spectaculaires encore. Encore plus de violences et de tortures. Et même, le spectacle au cinéma de toutes les violences ne nous fait rien au fil du temps. L’ennui nous revient. L’ennui refait son apparition. Oui, comme une drogue, comme les alcools, les spectacles nous fatiguent à la longue. Nous avons un phénomène d’accoutumance. Même les grands films catastrophes ne nous font plus grand chose. Alors que faire pour passer le temps ? Bordel !

Faire le spectacle

Eh bien, moi je te propose de faire le spectacle. En tant que spectateurs, nous avons vite fait parfois de critiquer les saltimbanques. Mais nous devons nous mettre à la place du saltimbanque. Nous devons aussi faire le spectacle. Nous pouvons toujours trouver l’excuse de ne pas avoir de talent. Ni de ne pas savoir quoi faire. Eh bien justement, comme nous avons le temps, comme nous nous ennuyons, ce que nous pouvons faire, c’est de créer un spectacle. D’inventer un spectacle. Voilà la chose.

Alors comment faire ? Que faire ? Tout d’abord, agir. Changer de posture. Laisser tomber la posture de spectateur pour celui d’acteur. Lapalissade et pléonasme : spectateur passif et acteur actif !

Nous avons le temps

Ensuite, chercher. Chercher ce qui remuerait le cœur des spectateurs que nous pourrions avoir. Chercher, tester. Oui, ce n’est pas une chose facile. Mais n’avons nous pas le temps ? Nous avons le temps de chercher. Nous avons le temps d’essayer. Nous avons le temps de tester. Nous avons le temps de faire des améliorations pas à pas. Nous avons le temps de trouver de nouvelles idées. Et puis voilà !

Oublier l’ennui

Je suis d’accord, tout çà ne sera pas de tout repos. Mais nous ne sommes pas là pour nous reposer. Nous nous sommes trop longtemps reposés déjà, c’est pour cela que nous nous ennuyons. Et agir comme çà, devenir un acteur, un acteur du spectacle, cela va nous faire oublier totalement l’ennui. Oui, nous n’allons même plus savoir quelle est la couleur de l’ennui, quel goût çà a, avait-il une odeur ? Ça sonnait comment l’ennui ?

Créateur de spectacle

Voilà, si jamais tu t’ennuies, plutôt que de chercher un spectacle, deviens acteur. Deviens créateur de spectacle. Deviens auteur de pièce de théâtre, écrivain de romans. Bref, produis quelque chose plutôt que de consommer quelque chose. Voilà tout !