Le temps est gris et çà me plait

Temps gris ou Ciel bleu
Temps gris ou Ciel bleu
Temps gris ou Ciel bleu

En ce mois de Juillet, le temps est plutôt gris et lourd. En faisant mon sport en plein air ce matin, m’est revenu à l’esprit ce que disait Anthony Robbins sur nos états internes. Il le disait dans son livre bien connu maintenant intitulé « Pouvoir illimité » .

Je le reformule à ma façon n’ayant pas le temps de retrouver les chapitres précis et devant ici de toutes  les façons t’en faire une synthèse. En gros, avec un temps comme maintenant, gris et chaud en même temps, nous pourrions avoir des idées, un état d’esprit non positif. J’ai eu l’occasion de rencontrer des gens comme çà. Et ces gens là, même quand il fait un beau ciel bleu, se plaignent de la chaleur.

Ce qu’il faut que je te dise, et que je me souvienne aussi, c’est que notre état interne dépend de nous. Nos pensées dépendent de nous. C’est volontairement que nous pensons, que nous tenons notre dialogue intérieur. Nous avons deux choix : soit nous engager dans une spirale infernale de propos négatifs qui en génèrent d’autres. Soit laisser notre esprit cartésien programmer et inventer dans un cercle vertueux des pensées positives. Voilà tout.

Ce matin donc, en faisant mon « petit » sport en plein air, j’ai constaté que la nature aime ce temps. Les champs de maïs sont florissants. Je vois les arbres dont les feuilles étincellent de bonheur avec leurs belles couleurs vertes. Moi aussi j’aime ce temps. Je peux me permettre de rester longtemps dehors tout en économisant la crème solaire.

Dimanche dernier, dans le parc de Versailles, je me suis rendu compte que d’autres que moi ont eu l’idée de courir de bon matin. J’ai rencontré une horde éparpillée de joggeurs et joggeuses. Visiblement beaucoup étaient heureux, souriants, hochaient de la tête pour saluer et certains disant carrément « bonjour !  » tout en courant. J’apprécie.

Dans mon proche entourage, un gars me dit aimer le beau ciel bleu et la chaleur. « C’est comme en Californie, à Los Angeles » me dit-il. Ceci est vrai, je m’en souviens. Et en France aussi, il y a de longues périodes, et des jours où il fait beau. Et je reconnais que ce genre de temps me met de bonne humeur. Ou plutôt, pour moi c’est une excuse valable pour me mettre de bonne humeur.

En vérité, moi comme toi pouvons prendre tous les éléments nous entourant pour être de bonne humeur, joyeux et heureux. Çà ne coûte pas cher, c’est gratuit même et çà rapporte vraiment gros !

Pour terminer, car je souhaite être bref, regardes l’illustration (photoshop-free) de cet article. Tu en penses quoi ? [cliques dessus pour l’agrandir] Que vois-tu dans cette photo ? Que peux-tu en tirer de positif ?