Johnny Halliday, l’increvable

« Quoi ma gueule, qu’est-ce qu’elle a ma gueule », nous criait Johnny il y a un certain temps de cela. Parce qu’il est encore là ? Oui, Johnny Hallyday est réellement increvable.

Il y a longtemps de çà, oui « il y a longtemps sur des guitares », il nous avait dit qu’il était trop timide oui « bien trop timide ». Mais ça il y avait très longtemps de cela. Il était avec tous ses copains, et il nous disait salut. Étiez-vous déjà nés en ce temps-là ? C’était les moments du début de Johnny oui. C’était probablement dans les années 60, au début des années 60. Ils étaient, lui et ses amis, extrêmement populaire en France. Ils étaient l’idole des jeunes.

Et puis, le temps passant, les modes aussi, certains artistes sont tombés dans l’oubli, Johnny a toujours été sur le devant de la scène. Et même sur la scène plutôt. Et il criait sur la scène, il gesticulait, et il nous impressionnait, il nous emportait. « Que je t’aime », disait-il. Et peut-être même qu’il a prétendu que « Jésus était un hippie », ou encore je sais plus charpentiers, à moins que ce ne soit Joseph. Mais Joseph, un autre aussi à parler de lui, un certain Georges Moustaki. Oui mais aujourd’hui Johnny est toujours là.

Ensuite, Johnny a allumé le feu. Oui « allumer le feu », dans un nouveau grand stade, immense stade, le stade de France. À son âge, il était encore capable d’animer les foules, de faire venir plein de personnes, dans ce plus grand stade de France aujourd’hui.

Et dans les nouvelles, en fin 2017, qu’apprenons nous ? Nous apprenons que son manager nous informe que Johnny est en train de préparer une nouvelle tournée. Et c’est là que nous nous disons, mais n’est-il pas réellement increvable Johnny ? Il est peut-être increvable, ou alors peut-être que ce sont des informations volontaristes qui essaient de nous faire croire que il est encore là, et qu’il est encore capable de nous emporter comme il l’avait fait dans les années 60,70, 80, 90 etc.

J’espère que ce ne sont pas des nouvelles volontaristes, justement qui sont faites pour masquer que la fin est proche. Que la fin approche à grands pas. En quelque sorte nous consoler, se bander les yeux, pour éviter de regarder la dure réalité en face. Alors, avant que ce ne soit trop tard, profitons-en. Oui revoyons un peu tout ce passé, et profitons en. Profitons-en maintenant, et si jamais il y il y a une nouvelle tournée, je ne sais sais pas si c’est la dernière, mais si ce n’est pas la dernière peut-être que c’est l’avant-dernière. Quoi qu’il en soit, faisons partie de l’événement.