Comment sortir de sa zone de confort

regarder la télé dans le canapé
regarder la télé dans le canapé
regarder la télé dans le canapé

Il m’est arrivé de lire que pour réussir, voire pour vivre, il faut sortir de sa zone de confort. La vie commence, paraît-il quand seulement on sort de sa zone de confort. Admettons, surtout que ceux qui disent çà  ont l’air d’être des gens qui réussissent bien et aussi sûrs d’eux. Alors, en toute confiance, nous pouvons suivre ce bon conseil.

Facile de sortir de sa zone de confort

Au début, c’est facile. C’est facile, non pas de sortir de sa zone de confort, mais savoir comment le faire. Par exemple, sortir de son lit le matin. Tous les matins dont en particulier le lundi. Abandonner son cher canapé devant la télé. Çà commence à être difficile là ! Ensuite se dire qu’il faut sortir de chez soi. Aller dehors quoi ! Et puis même, sortir de son quartier. Oui, tout çà c’est difficile. Mais progressivement faisable. Et puis même sortir de sa ville. De son pays. Rencontrer de nouvelles personnes. Adresser la parole à des inconnus. J’arrête là la liste car elle peut être longue et très variée. Je pourrais ajouter, aller à la piscine.

Sortir de sa zone de confort, du n’importe quoi

Le risque si on devait faire tout çà c’est de s’éparpiller. Oui, sortir de chez soi tôt le matin par un lundi froid ce n’est pas confortable. Mais faut-il s’habiller chaudement et confortablement donc, ou être habillé léger car ainsi on est moins dans sa zone de confort ? Et puis, sortir de sa zone de confort, est-ce aller au travail selon un timing déjà bien rodé et optimisé ou partir dès aujourd’hui au petit bonheur la chance vers une petite ville d’un pays étranger choisi de façon aléatoire ? Oui, le risque est de s’éparpiller et surtout de gaspiller son temps à faire n’importe quoi. Sous prétexte que ce serait sortir de sa zone de confort. Que faire alors ?

Sortir de sa zone de confort de façon pertinente

Suivre ses objectifs, c’est ce qu’il faut faire selon moi. Suivre ses objectifs, des objectifs bien définis. Suivre ses objectifs, facilement au début, puis avec une petite gêne, puis avec nécessité de faire des efforts et des sacrifices, puis parfois avec difficultés et souffrances. Et puis voilà, en suivant nos objectifs, nous sortons de notre zone de confort. De nos zones de confort. De plus nous en sortons de façon réellement pertinente. Conclusion : Nous devons suivre nos objectifs, y coller, persévérer avec ceux que nous avons déjà définis, quels que soient les difficultés, les garder, sauf si en définissons des plus grands qui englobent ceux que l’on aujourd’hui et que l’on n’a pas encore atteints.