S’exprimer, écrire, parler

Comment arriver à s’exprimer malgré tout. En effet parfois, il nous est difficile de nous exprimer. Soit que l’on est en public, dans ce cas là il nous faut absolument une autre personne avec qui converser. Des fois, nous sommes dans un groupe, au restaurant par exemple, et nous pouvons nous exprimer. Parfois, il nous est difficile de nous exprimer. En effet, si nous sommes avec quelqu’un qui nous coupe constamment la parole, quelqu’un qui nous empêche de nous exprimer, et qui impose son expression, c’est très difficile.

C’est pour cette raison, que certains d’entre nous, aiment bien écrire. Cela permet non seulement de se recentrer sur soi-même, de pouvoir s’exprimer librement et à la limite en secret. L’écriture type, c’est le journal intime. Un journal intime, justement il est intime. Il est intime, donc il permet une expression totalement libre. Sans aucune cesse censure.

Bien entendu, ceci est différent, quand nous devons par exemple rédiger un article. Un article qui est rédigé, sera lu, et surtout jugé par d’autres. Jugé par les lecteurs. La question que nous pouvons nous poser est, est-ce que cela va intéresser mon interlocuteur. Mon lecteur ? Est-ce que je risque de dire des choses qui ne seraient pas politiquement correctes ? Est-ce que c’est bien exprimé ? Tout ceci, nous renvoie aux contraintes des décrire pour quelqu’un d’autre. De s’exprimer pour quelqu’un d’autre.

Alors, le meilleur moyen que je connais jusqu’à maintenant pour nous exprimer librement est décrire. L’écriture à cet avantage, que non seulement on pense, mais notre pensée va à travers notre main et notre plume. De plus quand nous écrivons, nous appuyons sur la plume. Ces comme dirait les experts en psychologie, c’est kinesthésique. Ça veut dire que çà a un rapport avec nos sensations, nos muscles notre corps. Le seul défaut de l’écriture, à mon sens, est que c’est quand même lent. Même les médecins, les médecins traditionnels bien entendus, écrirait à une vitesse phénoménale. Mais en écrivant à cette vitesse phénoménale, en faite ils font des gribouillis. Ils font des gribouillis, et si nous faisons des gribouillis comme ça pour nous exprimer, et bien notre expression serait mauvaise. Nous aurions une expression qui serait totalement brouillonne. Donc pour résumer, l’avantage de l’écriture, c’est que c’est une expression.De plus, ça passe par l’intermédiaire de notre corps, de nos sensations, sensations de notre main et de nos doigts, et de nos muscles. Le désavantage, c’est que c’est lent.

Je trouve que ce serait bien si nous pouvions parler. Parler librement, pour exprimer nos pensées. Cela serait possible, si nous étions seuls par exemple dans notre chambre, avec réellement personne aux alentours pour écouter ce que l’on dit ou tout seul dans notre bureau, un bureau bien capitonné. Cela peut arriver parfois mais c’est rare. Et de la même façon, nous pourrions par exemple, marcher dans les bois, et parler. Tant qu’on y réellement tout seul dans une forêt profonde, une large forêt, nous pourrions le faire. Mais dans notre monde développé, et surtout dans l’état actuel de la population mondiale, où nous sommes plus d’un milliard d’humains, il est très difficile de façon générale d’être seul. Il est difficile d’être seul dans les champs, dans la forêt, et je ne parle même pas de la rue. En effet si nous parlons tout seul, dans la forêt ou dans tout autre endroit, tout de suite nous serions considérées comme une personne dérangée. Voire complètement folle. Ce qui fait, que nous n’avons pas de possibilité de nous exprimer verbalement.

L’idéal serait que nous puissions nous enregistrer. Des outils d’enregistrement sonores existent depuis longtemps. Il y a eu dans le temps les magnétophones. Aujourd’hui avec nos Smartphones entre autres, nous sommes en capacité de nous enregistrer. Nous enregistrer sur notre Smartphone pourraient être intéressant. Il nous faudrait bien entendu prendre l’habitude de parler librement. Parler librement comme si nous étions en train de nous parler à nous mêmes, ou à la limite de discuter avec quelqu’un. Le seul souci, est que quand nous sommes dans ce genre de cas, nous avons envie, de réécouter ce que nous nous sommes dits. En effet si nous nous enregistrons, c’est que nous voulons conserver quelque part notre réflexion. Et le relire éventuellement, le corriger si nécessaire. En effet, la plupart du temps, nous ne sommes pas suffisamment précis. Nous voudrions revenir dessus, revenir sur ce que nous nous sommes dits. Mais pour revenir dessus, nous sommes obligés de relire, de réécouter. Ainsi par exemple, imaginons que nous nous sommes exprimés pendant une demi-heure, nous serions obligés de réécouter ce que nous avons dit pendant une demi-heure. Ceci est une difficulté technique des enregistrements sonores.

L’avantage d’une écriture, c’est que nous sommes capables de survoler, survoler ce que nous avons écrit. Nous pouvons de survoler à toute vitesse, repérer le paragraphe qui nous intéresse, et rentrer dans le détail. Ceci est très rapide. Largement plus rapide en tout cas que la réécoute. Conclusion, l’idéal serait de pouvoir, parler librement, et en même temps que nous parlons, c’est écrit.

Maintenant, il existe des outils de reconnaissance vocale, qui écrivent ce que l’on dit. Ces outils ne sont pas encore vraiment totalement opérationnels, est totalement ergonomique. Ce que je connais, ce sont des outils de dictée. Un outil de dictée, cela signifie que nous sommes obligés de dicter aussi la ponctuation. Dicter la ponctuation, cela empêche de réfléchir, de parler aussi librement que si nous discutions avec quelqu’un.

Quoi qu’il en soit, je pense que nous sommes, pour nous permettre de grandir, de nous épanouir, nous sommes obligés de nous exprimer. Je pense que la meilleure façon de nous exprimer, c’est de parler avec quelqu’un d’autre. C’est autre personne, doit malgré tout être choisi avec soin. Il faut que ce soit une personne qui soit capable d’écouter. Qui est envie de d’écouter. Qui est aussi la capacité, ou le courage de te poser des questions, de te faire préciser ce que tu dis et qui ne serait pas suffisamment précis. Ou encore, de tout donnait un peu le change par rapport à ce que tu dis. Parfois tu dis des choses qui ne sont pas totalement vraies, ou qui ne serait pas totalement pertinente. Dans ce cas là, il est toujours intéressant d’avoir quelqu’un, une personne intelligente avec qui tu pourrais parler, et qui peut te donner le change, un peu de challenge est diront nous avec ce que tu dis. Mais cette personne est très rare.

La deuxième possibilité, donc est de pouvoir dicter, s’enregistrer, pour pouvoir réécouter ce que l’on cite. Ceci peut être intéressant car effectivement nous pourrions avoir besoin de réécouter un peu ce que nous nous sommes dits. À mon avis strictement personnel, s’enregistrer pour se réécouter, n’est pas très utile. Ce qui est important, c’est de pouvoir s’exprimer, sachant que en nous exprimant, de toutes les façons c’est imprimé dans notre cerveau. Et la nature a tellement bien fait les choses que cet enregistrement ne prend pas beaucoup de place dans notre cerveau, et que de plus notre cerveau synthétise un peu tout ce que nous aurions dit pendant tous ces temps passés de façon optimale.

Ce qui m’amène à cette nouvelle possibilité, qui est pouvoir s’exprimer librement. Donc pouvoir s’exprimer librement dans un coin discret. Quand je dis discret, ça veut dire un coin, un endroit où personne ne peut nous écouter. Ça peut être une chambre fermée, un bureau capitonné, ou les profondeurs de la forêt. De la même façon, ces endroits sont rares. C’est pas tellement le fait de trouver une chambre, un bureau, ou une forêt, ou une pleine qui est difficile. Mais il faut que ce soit un endroit où il n’y a personne à proximité.

Et surtout, une personne intelligente qui est capable de nous écouter, de nous respecter, et de discuter, échanger avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *