Organiser efficacement sa journée

Voici quelques trucs et astuces pour organiser au mieux ta journée. Organiser au mieux ta journée, cela signifie être le plus efficace possible. Ou efficient. Cela veut dire, en fonction des moyens que tu as, avoir le maximum de résultats. Le principal moyen que tu as, c’est ton temps. Bien entendu, tu pourrais te dire, tu as de l’argent, mais l’argent ne te permet que de demander à d’autres personnes de faire certaines choses. Mais même en déléguant un certain nombre de choses comme ça, tu dois au moins prendre le temps de donner des ordres à ces personnes. A moins que ce soit tellement évident, alors dans ce cas là tu ne fais qu’acheter des produits.

Si tu achètes des produits, cela veut dire que de toutes les façons c’est déjà acquis. Quand tu as déjà acheté tout ce dont tu avais besoin, ça veut dire que tu as fait des courses, à moins que tu les aies faits la veille, maintenant il te reste du temps pour agir. Alors la première des choses à faire, tout d’abord c’est de mettre de l’ordre dans ton espace de travail. Oui, car si ton espace de travail et désordonné, que ce soit chez toi, dans ta chambre, au bureau, ou sur ton chantier, peu importe, il faut qu’il soit ordonné. Il faut qu’il soit bien organisé. Donc la première des choses à faire, est de mettre de l’ordre.

Bien entendu, il y a des théories qui disent, il faut s’occuper de l’important d’abord avant de s’occuper de l’urgent. Ces notions là sont souvent difficiles à appréhender. En effet, si c’est urgent, c’est que c’est important ? Je ne vois pas, quelque chose qui serait urgent et non l’important. Par exemple, il faut absolument que j’aille aux toilettes. On va me dire oui, ce n’est pas important çà. C’est seulement urgent. Oui c’est une urgence, mais si jamais je n’y vais pas, je vais avoir des soucis. Et ces soucis seront importants. De quoi aurais-je l’air vis-à-vis des autres, de mes collègues, ou des gens qui sont autour de moi ?

Ce qui fait que cette urgence là, est en fait quelque chose d’important. Donc prenons un tout petit peu de recul par rapport à cette notion.

Donc je disais, la première des choses est de mettre de l’ordre dans ton espace de travail. Mettre de l’ordre dans ton espace de travail, ça ne signifie pas obligatoirement, comme ça été à la mode il y a 10 ou 20 ans de cela, cela ne signifie pas faire extrait de ne plus rien à voir sur ta table. Il y avait des extrémistes de l’organisation dans ce temps-là, qui disaient quelqu’un qui est bien organisé pour son travail, doit avoir une table, un bureau vide. Si ton bureau il est vide, ça veut donc dire que effectivement tu as toute la place pour travailler. Mais en fait ce qui se passe en général dans la vraie vie, c’est que notre bureau, même notre table est quelque chose qui peut être rangée. Pour un observateur extérieur qui ne sait pas ce qu’on fait, il peut se dire, « oh que c’est le bordel ! » Non ce n’est pas obligatoirement le bordel si tu sais exactement où se trouve quoi, selon tes habitudes. Tu as l’habitude de mettre des stylos à gauche de ton clavier par exemple ? Et bien c’est déjà un rangement çà. Donc il faut être attentif à ce que je dis, en ce sens que ranger ça veut pas dire tout mettre à la poubelle essayer de tout fourrer dans les armoires.

Quand ton espace de travail est bien clair, clair pour toi, tu as l’impression que c’est rangé et que tu peux enfin commencer à travailler, et bien la on peut reprendre les grands principes qui ont été ou énoncé par les consultants en organisation. Mais avant d’aller un pas de plus dans notre journée, juste une petite chose. Je viens de parler de la mise en ordre physique de notre espace de travail. Il y a aussi quelque chose qui est important, c’est de mettre en ordre ce qu’il y a dans notre tête.

Alors, pour mettre en ordre ce qu’il y a dans notre tête, il nous faut nous asseoir et réfléchir un peu. Certaines personnes ont un cahier. Ce cahier, peut être un journal intime. Sur ce cahier, tu écris des pensées. des pensées d’aujourd’hui. Dans tes pensées d’aujourd’hui, il peut y avoir des raisonnements logiques du genre « ouais il va falloir que je m’occupe de ceci ou de cela », en quelque sorte monter une organisation de ta journée. Oui cela se voit sur la plupart des agendas, et des organisateurs papiers. Mais ce qui est le plus important, et que tu puisses aussi écrire ce qui te tient à cœur. En gros ce qui te donne envie, ou ce qui te fait chier. Donc ce que tu as envie de faire, ou ce que tu ne veux absolument pas faire, ou les personnes qui te plaisent, ou les personnes qui te déplaisent. Mais il y a des personnes, mais il y a aussi des choses, ou des événements. L’essentiel est que tu puisses exprimer librement. Et la meilleure façon de t’exprimer librement est de ne t’exprimer que pour toi-même. Il faut que tu gardes en tête que ce que tu écris à ce moments-là, ou que tu penses à ce moments-là, ne sera lu que par toi-même.

Ensuite, tu peux commencer à t’occuper de ce qui est réellement important. Alors, dans les choses que tu as notées sur ton cahier, et des choses qui te font chier. Si çà te fait chier, en particulier un certain nombre de choses que tu dois faire, c’est que c’est important. C’est important parce que si çà te fait chier, c’est que justement ça t’embête. Si ça t’embête c’est parce que tu sais que tu dois le faire. Devoir le faire, c’est dans le cadre de ton travail, ou de tes relations de façon générale. C’est un devoir. Et souvent, parce que c’est un devoir, tu dois le faire. Et comme tu dois le faire, ça te fait chier. Mais tu dois le faire parce que tu le fais en échange de quelque chose. C’est un commerce. Si çà ne te faisait pas chier, alors que tu devrais le faire, et bien tu ne le ferais pas et d’ailleurs ça ne te ferra pas chier. Ce soit quelque chose de négligeable. Mais c’est important parce que tu dois le faire. Alors il faut commencer par ces choses chiantes. En commençant par ces choses chiantes, tu en seras rapidement débarrassé. Et en général, c’est le matin, en début de journée que tu as le plus d’énergie. Alors tu fais ton devoir le matin. Tes premiers devoirs. Les choses que tu aurais envie de reporter à demain, ou à après-demain mais des choses que tu dois faire de toutes les façons. Alors, il faut commencer par cela.

Après t’être soulagé des choses que tu devais faire, il ne te reste plus qu’à faire ce que tu as envie de faire. Ce que tu as envie de faire de ta journée. Ce que tu as envie de faire, dans la journée. Alors la je ne vais pas trop m’étendre, parce que je sais très bien, et toi aussi, que tout çà se passera avec facilité. Avec plaisir. Et tu seras prêt à y passer des heures et des heures. Leur de la fin de la journée de travail va rapidement arriver peut-être. Tu auras envie de travailler encore plus, encore plus tard, parce que tu fais ce qui te plait. Et à la limite, tu serais prêt à faire çà gratuitement. Mais gardons le silence là-dessus, et attendons que l’argent tombe de notre patron. Mais le travail, sera fait avec un grand plaisir. Et comme çà tu seras de la plus grande efficacité.

Oui parce que ce que nous voulions c’était être efficaces pour la journée. Être efficient. Je pense que de procéder comme çà sera le meilleur.

  1. Mettre de l’ordre dans son espace de travail et dans sa tête.
  2. Réaliser les tâches les plus chiantes.
  3. Faire les travaux qui te motivent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *