Faire attention à la rédaction des pages de notre site

Faire des articles hyper bien optimisés, ou alors faire des articles qui seraient faits plus en langage parlé naturel. Telle est la question que nous pouvons nous poser quand nous développons et surtout mettons du contenu dans notre site. Dans la « page à propos ». Quel est notre politique ? Quelles sont nos valeurs ? Toutes ces questions là sont importantes. Oui ces questions sont importantes, car elles ont une très grande influence sur l’image que nous allons amener à nos clients et prospects.

Cette question se pose de façon encore plus cruciale avec cette mode de l’optimisation des sites vis-à-vis des moteurs de recherche. Quand nous ouvrons notre site Internet, hormis les aspects techniques que le développeur va effectuer, va se poser la question de savoir quoi dire dans notre site.

L’attention que nous portons à nos premières pages de notre site est aussi grande que quand nous faisions notre dépliant publicitaire. Quand une faisions notre carte de visite. En général, dans toute entreprise, c’est vraiment le président-directeur général qui tient la plume, qui fait attention à ce qui est dit là-dedans. C’est donc très important. Alors ce qui se passe c’est que au début, nous constatons que les premières pages, voire les premiers articles d’un blog, sont très très bien soignés.

Alors, bien entendu la première des choses et les consultants vont nous le dire, il faut faire attention à chaque mot dans le site. Parce que ceci va influer grandement sur le positionnement de Google. Cela est tout à fait vrai. De plus, nous voulons, parce que nous savons très bien que nos clients et prospects vont lire avec attention ce que nous disons dans notre site. Que disons-nous dans notre page de garde, que disons-nous dans notre page à propos, dans notre déclaration de nos valeurs principales ou de notre pas politique ?

Et, nous tentons dans le cas d’un blog, de tenir cette ligne de conduite. Sauf que au fil du temps, non seulement le site commença prendre du volume. Il y a beaucoup de pages. Et ce qui se passe, c’est que pour le moteur de recherche, les premières pages que nous avons faites, sont de la même importance que les dernières. Cela signifie que les pages que nous avions élaborées avec un soin extrême, son considérées du même niveau que les pages que nous avons fait ces derniers temps. Hier ou aujourd’hui.

Et les dernières pages que nous faisons, c’est-à-dire les pages les plus récentes, souvent ce n’est pas nous-mêmes qui les faisons. Souvent c’est des personnes qui sont au sein de notre organisation. Nous y consacrons moins d’attention. En effet, soit nous laissons notre site dormir. Ou alors, il va falloir faire du volume. Quand je dis volume, j’entends bien entendu de la quantité. De la quantité d’articles. Et quand on commence à faire de la quantité d’articles, le style est un peu moins littéraire. Il devient un peu plus parlé. Et en même temps, ce qui est dit est justement plus spontané. Plus proche du langage parlé. Et en bout du compte qu’il est plus sincère. Il est réellement l’image de ce que nous sommes.

Si nous sommes une entreprise, il est effectivement à l’image non seulement de ce que nous pensons, de ce que les personnes à l’intérieur de l’entreprise pensent, et aussi de l’image de ceux qui ont le temps où les moyens de s’exprimer. Un PDG, n’a peut-être pas autant de temps pour s’exprimer que ses commerciaux. Ces dizaines de commerciaux. De ce fait l’image, le discours de l’entreprise est en fait le discours de ses commerciaux. Ou le discours de ses personnels du marketing.

Alors nous nous inquiétons pas trop. Laissons les choses se faire. Nous ne savons plus ce que font les moteurs de recherche. Et à force de toutes les façons d’essayer de plaire aux moteurs de recherche, nous devenons illisibles pour nos clients et prospects. Alors, il faut choisir. Choisissons de dire des choses pertinentes pour les personnes humaines qui vont nous lire. Pour les personnes humaines que nous visons. Et arrêtons d’être colonisés par les consultants en marketing digital, qui vont nous faire miroiter que nous serions bien considérés par Google. Nous serions peut-être bien considérés par Google, mis en première page de Google, mais si ce que nous disons n’a aucun sens pour les humains qui ont l’argent et qui pourraient nous acheter des choses, çà ne sert à rien. Et si ce que nous disons est tout à fait pertinent, et si Google fait bien son métier, et je crois qu’il fait bien son métier, Google va aussi repérer que nos pages, nos articles sont pertinents et parlent de quelque chose. Google calculera automatiquement l’objet de nous pages, en quoi c’est pertinent, qu’est-ce qui est dit dans ces pages. C’est son boulot.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *