Agression, harcèlement sexuel et justice

Les accusations d’agression sexuelle sur un grand réalisateur américain, Harvey Weinstein un gros bonnet de Hollywood, a fait l’effet d’un tremblement de terre sur le monde entier. Le sujet des agressions sexuelles, et surtout du harcèlement est un sujet extrêmement sensible aujourd’hui. Dans tous les sens du terme bien entendu.

Tout d’abord, tout se passe comme si quelque part nous nous étions engagés dans une guerre des sexes. Toutes les femmes soupçonnant tous les hommes de harcèlement sexuel. Sera-t-il encore possible de faire un clin d’œil à une femme ? Sera-t-il encore possible de lui dire qu’elle est belle ? Que pourra-t-on lui dire à la fin ? Ou alors, nos relations ne se limiteront plus qu’à des relations de robots à robots ? Rien que des conversations utilitaires, des conversations concernant le travail, les machines, l’informatique ? Si jamais nous allons au restaurant, hormis le fait de choisir son plat sur le menu, serait-il possible de dire c’était bon ? Nous sommes vraiment sur un sujet épineux.

Pendant quelques mois, peut-être quelques années, il sera peut-être difficile à un jeune homme, ou à tout homme de façon générale de draguer une fille. Je change le mot draguer par le mot séduire. À un moment donné ou à un autre, il faudra bien quand même essayer de faire des avances. Essayer de faire des propositions. Mais ce sera très difficile. Tout homme sera retenu, aura une hésitation, et préférera s’en tenir à rien du tout. Préférera s’abstenir.

Quel serait l’évolution de tout cela ? En poussant loin le bouchon, sans vouloir faire de jeux de mots qui risqueraient de m’être reproché, il va peut-être s’avérer que ce seront les femmes qui feront des avances aux hommes. Les rôles seront inversés. Cela signifie que demain, les femmes dragueront les hommes, feront des avances, peut-être même essaieront de peloter les hommes ? Je ne sais pas, au bout du compte de quoi l’avenir sera fait.

Toujours est-il, que le sujet est là. Le plus grand danger et pour les hommes politiques. Et de façon plus générale, pour les célébrités. Pour ces personnes qui ont une image publique. En effet, ces personnages là sont extrêmement vulnérables à la délation. En effet ce qui se passe aujourd’hui, ce n’est pas trop que les femmes accusent les hommes, ou certains hommes d’agression ou de harcèlement sexuel. Non ce n’est pas cela. Le problème, et que certaines femmes accusent des personnages publics, des politiciens, des célébrités d’agression sexuelle. Ces accusations sont portées sur les médias. En général, cela date de depuis plusieurs années, voire des décennies. À ce moment-là, il sera extrêmement difficile d’apporter des preuves. Sachant que de surcroît, les scènes en question n’auront jamais été filmées. Et même si jamais ça avait été filmé, à tous les coups les preuves auront été déjà détruites ou perdues. Alors au bout du compte ce ne sera que parole contre parole.

De ce fait, les personnages publics seront extrêmement vulnérables à la délation. La délation, cela signifie une accusation ou une dénonciation publique. Dans notre monde moderne, ces accusations sont portées à la télévision, sur Internet, sur les réseaux sociaux. Il suffit que le personnage public soit suffisamment vendable pour les journalistes, pour les médias pour que cela prenne une ampleur. En effet, si une femme accuse un pecnots de la banlieue de harcèlement sexuel, étant donné que le pecnots en question n’est pas du toute une célébrité, cela ne rapporte rien aux médias. Par contre, s’il s’agit d’un artiste renommé, d’un politicien, et encore plus d’un ou d’une personne de pouvoir à Hollywood, alors là, c’est extrêmement rentable. Ce qui fait donc que, aujourd’hui, les célébrités sont vraiment en danger. Qu’ils aient ou non fait du harcèlement sexuel, voire des agressions sexuelles, ou des choses moins graves que cela, ils seront toujours vulnérables aux délations. Les accusations peuvent être fondées, ou tout simplement créer de toutes pièces pour nuire à leur image, peu importe. Le mal sera fait.

Bien entendu, nous pourrions dire, c’est parole contre parole. Une personne dit, il m’a fait une agression sexuelle. Il m’a harcelé. L’autre peut dire, mais pas du tout, je n’ai jamais fait ça. Ce sera parole contre parole. Ça c’est un produit vu de justice, dans le sens tribunal. Mais au niveau des médias, chacun aura son sentiment. Peu importe l’effet, peu importe les preuves, chacun et surtout chacune aura sa conviction.

Alors, nous pourrions nous poser la question de savoir, mais pourquoi ces affaires là n’ont-elles pas été portées à la connaissance de la justice ? Bien entendu, on nous dira, mais le délai de prescription a été dépassé. Cela veut dire que une agression n’a pas été déclarée à la police aux autorités à temps ? Oui nous dit-on. Oui, parce que la victime, en ce temps-là était trop honteuse. Ou encore n’était pas suffisamment adulte, suffisamment âgée pour avoir l’idée d’aller déposer plainte. De plus, dans certains milieux, on conseille plutôt de taire ces choses-là. Quand je dis certains milieux, j’entends certains milieux familiaux, ou certains milieux religieux.

Alors, au jour d’aujourd’hui, quelque chose qui est sûrement bien, c’est l’allongement du délai de prescription. Cet allongement du délai de prescription permet, donne la possibilité de déposer plainte quand on s’est senti agresser à un moment donné de notre vie. Mais, ce sera toujours extrêmement difficile d’apporter des preuves. En effet, souvent les faits se sont passés sans témoin. Et de plus, souvent ce sont des gestes voire tout simplement des propos qui sont ambigus. Des fois, souvent les propos sont ambigus. Des fois bien entendu les propos sont lourds et grossiers. Mais malgré cela, la personne qui a tenu les propos inadéquats pourra toujours dire non je n’ai jamais dit ça. Et encore une fois ce sera parole contre parole.

Quelque part nous sommes là dans un genre de choses, un problème, une situation qui est un peu insoluble.

En effet, c’est une question de société. Voire même une question tout simplement humaine. Depuis très longtemps, les hommes ont été considérés plus forts que les femmes. Oui, en moyenne, les hommes sont physiquement plus forts que les femmes. Et les femmes, ont toujours cherché des hommes forts. La nature est ainsi faite. Les personnes faibles, comme les femmes cherchent toujours un homme qui a de la force physique. En nos temps modernes, ce n’est plus trop la force physique qui compte. Maintenant c’est la puissance économique. Alors, oui, un homme qui a du pouvoir, et surtout du pouvoir économique ou politique, il sera toujours plus séduisant qu’un homme qui n’a aucun pouvoir économique.

De la même façon, les hommes, chercheront, quelque part sûrement une personne à protéger. Tout ceci fait parti de la nature humaine. Maintenant bien entendu, étant donné que nous sommes des êtres sociables que nous sommes capables d’établir des bois, que nous sommes capables d’établir un contrat social, cela peut changer.

Le changement qui peut y avoir, c’est une loi, ou un ensemble de lois, qui impose l’égalité entre les hommes et des femmes. Nous sommes en train d’essayer de le faire actuellement. Oui effectivement, le chemin est encore long. En théorie déjà aujourd’hui, du moins en France, les femmes et les hommes sont égaux. Sans vouloir faire du mauvais esprit, je dirais oui ils sont égaux en droit. Tout comme nous pourrions dire, toutes les races sont égales en droit. Surtout si tout le monde est français, blancs, noirs, beurs devraient être égaux. Constatons-nous cette égalité dans la vie réelle aujourd’hui ?

Quelque part, je me dis que nous sommes bel et bien dans ce que l’on appelle le triangle dramatique. Le triangle dramatique, c’est un jeu de rôle psychologique. Chaque interlocuteur joue alternativement l’un des rôles suivants. Le rôle de persécuteur, le rôle de victime, et le rôle de sauveur. Dans cette théorie psychologique, la victime d’un jour pourra se transformer en persécuteur. Et inversement. Tout comme le sauveur peut devenir persécuteur. Ou devenir victime. C’est ce jeu de rôle là quelque part peut-être qui est en train de se passer au sein de notre société aujourd’hui.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *