Quelle méthode

Course à pied Running Marathonien
Course à pied Running Marathonien

J’ai eu l’occasion de rencontrer un coach sportif improvisé. Très plein de bonnes volontés, il m’a dispensé des conseils qui bien entendu pour lui, sont tout à fait pertinents. Je cite pelle-mêle : Fais des pompes. Des sauts comme ceci, ou comme cela. Fais ce genre de pas de danse. Montons le marches de l’escalier en faisant bien travailler les muscles des cuisses. Avant de courir, il faut s’échauffer. Pour cela, marcher environ un kilomètre. Çà ne sert à rien de courir longtemps pour avoir de l’endurance. Le matin, prends une petite cuillerée de miel avec du citron, avec un thé. Etc.

Conseils running

Puis comme par hasard, j’ai acheté un numéro de running magazine. Ils donnent des conseils pour le marathon ou le semi-marathon. Ou encore un ultra-trail, ces courses à pied en montagne, qui font au moins quatre vingt kilomètres et qui durent jusqu’à trois jours je crois. De la folie quoi ! Bon, je ne suis pas de ce niveau là, bien que courant très régulièrement dans le grand parc pas trop loin de chez moi. Ils donnent des conseils variés aussi. D’autres conseils. Un sur lequel je suis tombé comme çà, c’est que « il ne sert à rien de faire de longues distances, c’est la fréquence qui compte. Il vaut mieux faire trois séances de trente minutes plutôt qu’une séance d’une heure trente ». Cela fait écho en moi, car effectivement, j’ai déjà entendu çà quelque part. J’y lis aussi des conseils autour de nos vitesses maximales d’oxygénation, ainsi que de notions proches. Là, je vois bien qu’on cherche les performances.

Perdre du poids

Par ailleurs, j’ai aussi lu quelque part que pour perdre du poids, il faut courir à soixante quinze pour-cents maximum de sa fréquence cardiaque maximale. Soit pour cela, on a un capteur de rythme cardiaque quand on court. Ou encore, on est capable de tenir une discussion tout en courant, sans être essoufflé. Par ailleurs, il faut faire au minimum un effort d’une durée de quarante cinq minutes avant que le corps ne commence vraiment à puiser dans ses réserves.

Méthodes diététiques

Bref, je m’en arrête là. Car dans un domaine proche, nous avons aussi les conseils diététiques. Nous connaissons tous ce régime basé sur de la viande principalement. D’autres nous disent que la viande doit être proscrite au profit de fruits et légumes. Nous avons les adeptes des repas maigres, c’est à dire sans graisses. Ou alors seulement des graisses végétales. Et puis ceux qui acceptent qu’il faut limiter au maximum les féculents et les sucres. Chacun devinera les gourous de chacune de ces méthodes. Et nous n’oublions pas notre cher gouvernement Français avec ses cinq fruits et légumes par jour. Immense et volumineux programme n’est-ce pas ?

Contradiction des méthodes

Petit à petit, je me rends compte qu’il y a des incohérences dans tout çà. Voire des contradictions. Je ne sais plus à quel saint, ou quel gourou me vouer. Il y en a un, sans avoir de doutes qui est persuadé que je dois être un musclor un peu comme le fut Conan le Barbare. Pour un autre, une anorexique de Woodstock. Pour un autre, un marathonien d’Ethiopie. Et ainsi de suite. Ma conclusion de cela : Il n’y a pas de méthode miracle, et surtout universelle. Ou plutôt, si ! La mienne. Celle que je définis à partir de mon objectif.

Notre méthode unique et originale

La méthode donc, c’est chacun de nous qui la créons. Pour nous, pour notre ou nos objectifs. Cet objectif, imaginons que nous avons réussi à n’en avoir qu’un de principal, bien entendu il est smart, smarter et PAM. C’est un objectif bien défini. Je te renvoie aux articles correspondants. Alors c’est en voulant atteindre cet objectif, petit à petit, en mettant au point notre méthode, en l’améliorant par petites ou grandes touches successives que nous y arrivons. Le suivi quotidien nous aidera grandement. Quoi qu’il en soit, nous aurons une méthode originale. Unique. Unique à chacun de nous et unique à notre objectif personnel. Bien entendu, il sera inspiré de tout ce qu’auront dit les divers gourous que nous avons rencontrés. Ou des lectures que nous avons eu par ci par là. Mais encore une fois, ce sera notre méthode. Réglé à notre manière, adapté à notre être unique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *