Bonne formulation d’un objectif

La bonne formulation d’un objectif est déjà un grand pas vers son atteinte. Sachant que l’atteinte de tes objectifs contribuent à ta réussite. Ici, sont décrits les critères de la PNL (programmation neuro-linguistique).

Objectif
Objectif

En voici la liste :

  • Énoncé de façon positive.
  • Émane de ta propre initiative.
  • Sous ton contrôle.
  • Procédure de vérification décrite.
  • Contexte clairement défini.
  • Ressources nécessaires identifiées.
  • Écologique.
  • Première mesure à prendre identifiée.

Énoncé de façon positive

Cela signifie une phrase qui commence par exemple par « je veux », et non par « je ne veux pas » ou « je ne veux plus ». Cette nuance est très importante en PNL et même de façon générale. En effet, notre inconscient ne connait pas le négatif. Ce dernier comprend très bien quand nous disons par exemple « je veux peser 75 kg à la fin de l’année ». Par contre, si nous disons, « je ne veux plus boire » ou même « je veux arrêter de boire », eh bien notre subconscient ne retient que « boire ». Ce qui fait que quand on dit « arrêter de boire » ou de fumer par exemple, eh bien on ne réussit pas. Ce qu’il faut en pareil cas, c’est trouver un objectif de substitution qui va nous faire oublier, surtout à notre inconscient ces choses négatives. Bref, encore une fois, énoncer son ou ses objectifs de façon positive. Des objectifs à atteindre et non des choses à éviter.

Émane de ta propre initiative

Il faut que cet objectif vienne réellement de toi. Elle ne doit pas venir de ta femme, de ton mari, de tes parents, de tes chefs, de la société ou de quiconque d’autre que l’on pourrait imaginer. C’est ton objectif, c’est ce que tu vises, c’est ce que tu veux. Quand un objectif vient de toi, tu seras totalement motivé pour l’atteindre. Il vient de toi, de ton cœur, de ton âme, de tes tripes, bref de ton vrai toi.

Sous ton contrôle

Il est admis que les vacances au mois de mai ne dépendent pas de toi. Ou en grande partie. Ton chef doit être d’accord en général. Cet objectif n’est pas totalement sous ton contrôle. Il faut le décomposer en éléments sus ton contrôle. En parler à ton chef est sous ton contrôle. Et quand tu as son accord, et seulement si tu l’as, tu peux continuer en réservant les billets d’avion par exemple.

Procédure de vérification décrite

Tu dois savoir à l’avance comment tu vas t’assurer, vérifier que tu as atteint ou non ton objectif. Cette procédure qui peut être toute simple comme « lire l’indication de la balance » doit être exécutée par un autre que toi. Une personne neutre, une tierce personne. Dans la plupart des cas ce sera toi même qui vérifiera l’atteinte ou la non atteinte de ton objectif. Mais même si c’est toi même qui le fait, il n’y aura aucune subjectivité. Quand tu fais ta vérification, fais comme si tu étais une tierce personne.

Contexte clairement défini

Quand tu aura pu répondre aux questions du genre, quand, quoi, où, comment, avec qui etc… le contexte de ton objectif sera clairement défini. Tout çà t’évitera de te perdre dans des imprécisions, ou des choses non pertinentes au moment d’agir, de mener ta barque dans la bonne direction vers la bonne destination.

Ressources nécessaires identifiées

Pour atteindre ton objectif, auras-tu besoin d’argent ? D’espace ? De quelqu’un ? De temps ? Ou d’autres ressources ? Si tu n’as pas ces ressources là, il te faudra te les procurer. Si tu peux te les procurer ou si tu les as déjà, eh bien ton objectif est atteignable. Sinon, il te faut trouver un autre objectif. Soit dit en passant, te procurer ces ressources là peut être un objectif intermédiaire avant l’atteinte d’un autre injectif ultime.

Écologique

Tu dois respecter l’harmonie des équilibres. En résumé, l’atteinte de ton objectif risque-t-il de faire mal à quelque chose (la nature) ou à quelqu’un ? Si ton objectif fait du mal quelque part ou n’est pas si harmonieux que çà, il doit être révisé, revisité. Il mérite au moins une réflexion avant d’être exécuté, poursuivi.

Première mesure à prendre identifiée

Pour que ton objectif ne reste pas que de la théorie, un doux rêve qui va partir avec le temps, il faut commencer à agir. « Le meilleur moyen d’avancer est de faire le premier pas ». Alors il te faut identifier le premier pas que tu dois faire. Et faire ce premier pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *