Ces pré-supposés de la PNL

La PNL, c’est un ensemble de techniques utilisables pour se manager et aussi pour communiquer. Ces techniques sont tout à fait pragmatiques et sont basées sur la modélisation de personnes qui ont réussi. Un peu comme les axiomes en mathématiques, la PNL a ses « pré-supposés ». Ce sont comme des principes fondemmentaux pour certaines sciences physiques par exemple, sauf qu’ils sont à la fois théoriques et surtout pratiques.

PNL Programmation Neuro Linguistique
PNL Programmation Neuro Linguistique

Le nombre de ces pré-supposés de la PNL (programmation neuro-linguistique) varie selon les auteurs. En effet, la PNL est une technique qui évolue et chacun apporte ses pierres à l’édifice. Edifice qui a été initié par Richard Bandler et John Grinder dans les années 70.

De mes lectures et expériences personelles, je constate qu’il y en a au minimum sept à chaque fois. Les sept en question ne sont pourtant pas toujours les mêmes. A mon avis, ces pré-supposés sont des « croyances » (terme précis de la PNL) que les uns ou les autres ont trouvé ou adopté.


Ainsi, par exemple, Anthony Robbins dans son livre intitulé « Pouvoir illimité – Changez de vie avec la PNL » nous donne la liste suivante. D’ailleurs, comme il est un grand vulgarisateur de la PNL, il les appelle les mensonges du succès. Sauf que lui, il y croit vraiment à ces mensonges. Ce sont des certitudes qu’il nous invite à adopter. A transformer de mensonges en croyances, et de croyances en certitudes.

  1. Toute chose arrive pour une raison et pour un but. Et elle nous sert.
  2. Ce truc qui s’appelle échec n’existe pas. Il n’y a que des résultats.
  3. Quoi qu’il arrive, prends tes responsabilités.
  4. Il n’est pas nécessaire de tout comprendre pour tout utiliser.
  5. Les gens sont notre plus grande ressource.
  6. Le travail est un jeu.
  7. Il n’y a de succès qu’avec engagement. « WIT, whatever it takes ».

Romilla Ready et Kate Burton dans leur livre intitulé « La PNL (programmation neuro-linguistique) pour les Nuls » indiquent ceux ci :

  1. La carte n’est pas le territoire.
  2. Chacun répond en fonction de sa carte du monde.
  3. L’échec n’existe pas, ce n’est qu’un feedback.
  4. La signification de la communication est la réponse qu’elle suscite.
  5. Si votre façon de procéder ne fonctionne pas, essayez autre chose.
  6. Il est impossible de ne pas communiquer.
  7. Nous possédons toutes les ressources nécessaires pour obtenir les résultats escomptés.
  8. Tout comportement a une intention positive.
  9. Les gens sont bien plus que leurs comportements.
  10. L’esprit et le corps sont liés et influent l’un sur l’autre.
  11. Avoir le choix est mieux que de ne pas avoir le choix.
  12. Le chemin de l’excellence : Imiter une performance réussie.

La liste suivante vient de Wikipedia Français. Sur le sujet, il m’a été conseillé de lire « Derrière la magie – La programmation Neuro-Linguistisque (PNL) » de Josiane de Saint Paul entre autres.

  1. La carte n’est pas le territoire.
  2. Derrière chaque comportement, il y a une intention positive.
  3. A un moment donné de sa vie, toute personne fait le meilleur choix possible compte tenu du contexte et des ressources dont elle dispose.
  4. Il n’y a pas d’échec mais que du retour d’expérience (feedback), des apprentissages.
  5. On ne peut pas ne pas communiquer.
  6. Toute personne a en elle les ressources nécessaires pour accomplir son objectif.
  7. Le sens de la communication est donné par la réponse qu’on en obtient, quels que soient ses intentions et ses sentiments.
  8. Le comportement d’une personne n’est pas cette personne.
  9. Le corps et l’esprit font partie du même système cybernétique.
  10. Le langage est une représentation secondaire de l’expérience.
  11. Plus un système est complexe (ou varié), plus le système qui le pilote doit l’être aussi.

Lors d’une formation que j’ai suivi, j’ai noté les pré-supposés suivants :

  1. La carte n’est pas le territoire.
  2. Il n’y a pas d’échecs, il n’y a que du feedback.
  3. Quel que soit le comportement que l’on ait, c’est le meilleur que l’on puisse avoir.
  4. On ne peut pas ne pas communiquer.
  5. Le sens de la communication est le résultat.
  6. Toute personne dispose de toutes les ressources dont il a besoin, mais il peut lui en manquer l’accès.
  7. Tout comportement a toujours à son origine une intention positive.

Conclusion, il faut avoir en tête ces pré-supposés. Chaque auteur, coach agissant dans la sphère de la PNL a sa façon de présenter ces pré-supposés. Parfois en tant que tels, parfois intégrés dans d’autres thèmes. En fait la PNL est un domaine qui mérite d’être appris, visité et revisité constamment. Lire les écrits et présentations des uns et des autres car chacun apporte son éclairage, sa vision, sa façon d’entendre les choses ou de les sentir ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *