Quinqua, fais du sport

Quinquagénaires Actifs
Quinquagénaires Actifs

Je ne souhaiterais vexer personne, alors pour commencer, je vais avouer que j’ai dépassé l’âge de 50 ans. Voilà tout ceci étant posé, je peux y aller.
Nous devons donc faire du sport pour deux raisons :

  • A l’âge de 50 ans ou un peu plus, il y a un phénomène naturel de perte de la masse musculaire. Oui, nos muscles fondent à partir de la cinquantaine. De ce fait, bien entendu, nous sommes moins forts.
  • Du fait de cette diminution de notre force, eh bien, nous sommes moins actifs. Nous bougeons moins, nous dépensons moins d’énergie dans nos mouvements au fil des journées. De plus, nous avons souvent plus de responsabilités au travail. Donc nous devenons plus « bureaucrates » que « ouvriers au travail ». Cela nous fait grossir. Surtout que nous aimons bien manger. Nous nous y connaissons bien en repas. Parfois même nous sommes invités, ou « devons » inviter pour le travail.

Bref, nous avons plus de graisse et moins de muscles. Nous sommes engagés dans un cercle vicieux, infernal. Nos jambes sont de moins en moins fortes et nous grossissons de plus en plus. Le fait de paraître plus « honorable » n’est pas une consolation. C’est un piège.
Alors pour nous sortir de ce cercle vicieux, nous devons faire du sport. Et pour cela, nous devons avoir deux types d’activités. Il n’y a pas d’ordre dans ces deux activités, nous pouvons indifféremment commencer par l’une ou par l’autre. Et l’une n’est pas plus importante que l’autre. Les deux sont importants.

  • Une activité d’endurance. Par exemple de la marche. La plus rapide que possible. Ou encore, du jogging si on a encore suffisamment de forme physique. Cette activité d’endurance nous permet d’utiliser nos calories, nos réserves en trop. Et que chacun de nous se pèse et vérifie combien de kilos, je dis bien kilos il a en trop. Gardons ce chiffre secret. Quoi qu’il en soit, en ce qui me concerne, je peux marcher des kilomètres et des kilomètres encore, mes réserves ne seront pas épuisées. Et soit dit en passant, ces activités d’endurance sont extrêmement excellents pour notre cœur et nos artères. Il n’y a vraiment pas mieux. Cela fait des années de vie supplémentaires.
  • Une activité de musculation. Je n’irai pas jusqu’à dire « fréquentes les salles de sport ». Il suffit tout simplement de s’habituer à monter les escaliers à pied. Mine de rien, çà muscle considérablement les cuisses. Et d’autres muscles des jambes, voire du ventre aussi. La natation me semble aussi être un sport de bonne musculation. Le vélo, surtout quand il y a des montées, çà chauffe bien les muscles. De plus, le vélo est aussi un sport d’endurance. Le jogging n’est à mon avis pas qu’un sport d’endurance. Il muscle bien aussi, et pas que les jambes.

Bref, « il n’y a qu’à ». La seule excuse peut être « je n’ai pas le temps ». Eh bien moi je pense qu’il faut trouver le temps. Et je crois qu’on peut même insérer dans sa journée des moments sportifs. Par exemple, descendre une ou deux stations de métro avant d’arriver à son boulot. Ou encore prétendre que l’on a peur des ascenseurs au boulot toujours. C’est la raison pour laquelle on ne prend pas l’ascenseur pour monter à la Direction Générale. Je laisse chacun de nous imaginer les solutions. A la limite, proposer des solutions dans les commentaires en bas là 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *