Chance, Réussite et Compétence


Pour celles ou ceux qui n’ont pas le temps 🙁 d’écouter ce que dit Philippe Gabilliet, ou qui ont plus l’habitude de lire d’un simple coup d’œil que d’écouter, voici quelques notes.

  • Facteurs aidant à la réussite
    1. Talent
    2. Travail
    3. Disposer des bons Outils
    4. Chance. Facteur politiquement incorrect.
  • Certaines personnes ont tendance à collectionner les chances et opportunités : C’est une question de compétence. Avoir de la chance, çà s’apprend et çà peut se développer.
  • Chance : Capacité à créer autour de soi les conditions d’apparition des opportunités, des ouvertures. Les personnes qui ont de la chance, sont des personnes qui sont capables de gagner des concours… Des concours de circonstances.
  • Opportunité : Circonstance imprévue qui crée un champ, un espace de possibilités autour de soi qu’il n’y avait pas, il y a 5 minutes. Les opportunités ne se peuvent pas se planifier. Par contre, il faut être prêt à les accueillir. Les 4 formes possibles de ces coups de chance sont :
    1. Les rencontres.
    2. Une information en rapport avec ma préoccupation du moment.
    3. Une décision prise par ailleurs, qui me crée un possibilité d’action nouvelle.
    4. Une demande de quelqu’un que l’on est le premier à entendre ou percevoir.
  • Créer une opportunité ou les conditions de la chance.
    1. Être vigilant par rapport à tout ce qui est nouveau autour de soi, à l’inverse d’être routinier, d’avoir des habitudes acquises. Être curieux. Sortir du cadre. Penser en dehors de la boîte (think out of the box).
    2. Anticiper, avoir un esprit préparé (Louis Pasteur). Avoir un objectif. Être habité par un projet fort, une attente, un désir très fort. ceci afin d’identifier l’opportunité intéressante, la bonne rencontre. La bonne information, la décision utile. La demande.
    3. Faire fonctionner sa vie en réseau. Passer surtout son temps à mettre les autres en contact, créer des liens, mettre en relation des demandeurs et fournisseurs de services.
    4. Recycler les échecs. Développer sa capacité à rebondir, à utiliser échecs ou difficultés ou malchance comme matière première pour recommencer autre chose.
  • S’entrainer au quotidien. Lors des rencontres, les formations, les déjeuners, les petits déjeuners, les groupes projets, les sessions de formations etc… Tout évènement est porteur d’opportunités à condition d’être prêt à les percevoir. Les deux secrets fondamentaux du chanceux sont :
    1. Aider ceux dont on a besoin à atteindre leurs objectifs (citation de Pierre Doré).
    2. Être soi même une opportunité.

Une pensée sur “Chance, Réussite et Compétence”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *