Ton rêve, les rêves des autres

Ton rêve

Ben oui, je vais te tutoyer aujourd’hui car j’ai besoin de te parler, les yeux dans les yeux. Et je voudrais que tu tournes ton regard vers ton rêve. Oui TON rêve. Car c’est celui là qui compte. Il n’y a que celui là qui compte.

Les rêves des autres

Tes rêves et ceux de ton Boss
Tes rêves et ceux de ton Boss

Je souhaite, en attirant ton attention sur ton rêve que tu oublies un peu, voire totalement ceux des autres. Exiges, exiges de toi-même, exiges des autres que ce soit ton rêve que tu réalises. Si tu ne le fais pas, sois sûr(e) que les autres exigeront de toi la réalisation des leurs. Ils savent bien y faire. Mais pour toi, c’est une question de vie ou de mort. Et surtout, il est question de ta vie. Du temps que tu vas passer sur cette terre.

Les autres ?

Mais qui sont les autres qui vont te faire réaliser leurs rêves ? Bien sûr, c’est la société par exemple. Oui, c’est large et vague la société. Pouvons nous être plus précis ? Oui, nous avons nos chefs, nos responsables hiérarchique et nos employeurs.  Très sincèrement, en connais tu des tonnes parmi ceux là qui voudront ton bonheur, ta réussite, ton enrichissement ou ton épanouissement ? Oui, tu as sûrement déjà entendu un de tes patrons dire « Nous, l’entreprise voulons votre épanouissement ! ». Langue de bois que je te dis. Langue de bois. Personne, à part toi et tes proches, mais vraiment tes très proches ne savent précisément quel est ton rêve. Quels sont tes rêves. Et ne parlons pas des politiciens ou des directeurs de conscience divers et variés. Par exemple le animateurs télé. Ou encore ces gens de Hollywood. Et même de notre famille, de nos parents, de notre père ou de notre mère. Souvent, ils veulent que tu réalises leurs rêves.

Le rêve du clochard

Il y a peu de jours de cela, en faisant un peu parler un clochard mendiant à Paris, il m’a dit que son rêve serait de gagner Loto. Il s’enfuirait vers une Ile, déserte je crois, pour se dorer sous les cocotiers. Je n’ai pas eu le temps de lui dire qu’il n’est pas nécessaire de gagner au Loto pour partir sur une ile avec des cocotiers sur la plage. Et pour se dorer sous les cocotiers, pas besoin de gagner au Loto non plus. Par contre, je reconnais que pour être sur une ile déserte, il faut du fric pour l’acheter. Sinon, il y a quand même quelques autochtones. Et veut il y être vraiment seul ou avec un peu de personnel ?

Une ile déserte

Mon avis est que ce n’est pas son vrai rêve. Ce rêve là, ce mirage devrais-je dire est un stéréotype de notre société. Ceux qui ont réellement voulu cela, y sont déjà. Par contre, nous qui décidons de vivre dans notre monde moderne, rêvons sûrement de quelque chose de plus grand, de plus complet que cela. Quitte à passer fréquemment des vacances dans les iles exotiques de temps en temps. Mais quand même pas tout le temps. Il y a la montagne aussi et plein d’autres endroits agréables.

Reviens à ton rêve

Alors, je reviens vers toi. Vois tu ton rêve ? Te diriges tu vers ton rêve ou tu l’as laissé derrière toi et t’en éloignes ? Marches tu vers la réalisation de ton rêve ou tu le laisse de côté pour être entraîné comme un esclave vers la réalisation d’autres ? A la fin de ta vie, seul à faire ton bilan, que te diras-tu ?

Alors, dès maintenant, oui maintenant, réalises ton rêve !

Une pensée sur “Ton rêve, les rêves des autres”

  1. génial,le contenu comme la forme, la façon de passer d’un sujet à l’autre.
    l’esprit de synthèse, de simplification et de précision sont présents.
    j’ai aimé cette façon de faire de la pnl sans pnl (techniques)!
    tous mes encouragements pour continuer à vulgariser efficacement.

Répondre à deogratias manama Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *